Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2011 6 10 /09 /septembre /2011 15:21

http://image.jeuxvideo.com/images/jaquettes/00036322/jaquette-bodycount-playstation-3-ps3-cover-avant-g-1309187495.jpg

 

Le 23 février 2006, Electronic Arts ainsi que les développeurs de Criterion Games décident de laisser de côté la franchise Burnout pour sortir sur PlayStation 2 et Xbox, un FPS appelé Black. Au programme de celui-ci, on trouve donc particulièrement la possibilité de détruire les décors avec des effets spéciaux splendide pour l'époque avec les objets qui explosent ainsi que les bâtiments qui s'écroulent. La presse spécialisée soulignent cela comme un gros point positif mais ils jugent malheureusement que la durée de vie ainsi que l'intelligence artificielle sont très clairement le gros point négatif du jeu..

Codemasters alors connu pour ses licences comme DiRT, Colin McRae, F1 et bien d'autres encore décide alors de se lancer dans le FPS avec notamment dans son équipe quelques anciens développeurs de Criterions Games qui se sont chargés entre autre à l'époque du FPS Black. Et donc le 2 septembre 2011, Codemasters sort Bodycount que beaucoup qualifie comme le fils spirituel de.. Black.

Nous allons donc voir durant le test, si les anciens développeurs de Criterion Games se sont concentrés sur les points négatif à l'époque de Black qui étaient la durée de vie, et l'IA des adversaires et surtout dans la globalité, nous allons voir si Codemasters nous a mis à disposition un FPS de qualité.

 

http://image.jeuxvideo.com/images/p3/b/o/bodycount-playstation-3-ps3-002.jpg

 

Une durée de vie très minime..

 

Malheureusement, j'attaque le test avec un des gros points négatif de Bodycount qui est donc à savoir la durée de vie que je qualifie de très minime.. En effet, sans vraiment rusher on boucle la campagne du mode solo en même pas 6 heures de jeu, mais par contre si on ne prend vraiment pas le temps de regarder les environnements et de foncer pour rapidement finir les missions, on arrive avec une durée de vie à hauteur de 4 heures de jeu.. On passe donc avec le mode multijoueur qui doit normalement augmenter la durée de vie mais malheureusement encore une fois de plus à part pouvoir joueur jusqu'à onze en ligne, les modes de jeu du multijoueur proposés sont assez ennuyants voir même un manque d'une certaine originalité et généralement on arrête après une ou deux parties en ligne.. C'est donc un des points qui tout comme à l'époque de Black n'a pas vraiment changés, ce qui est vraiment dommage !

 

http://www.globalgamenation.net/wp-content/uploads/2011/08/Bodycount_cantina13_.jpg

 

Intelligence Artificielle dans les nuages !

 

Passons maintenant à l'Intelligence Artificielle qui est encore un des gros points négatif de Bodycount.. Les ennemis sont vraiment idiots, soit ils se couvrent mal ou sont souvent trop proche de nous, soit ils passent devant nous sans vraiment réagir dans certaines situations. C'est encore une fois vraiment dommage, car même avec un mode de difficulté plus important les ennemis commettent toujours des erreurs qui nous donne souvent voir trop souvent l'avantage.

 

http://static.gamesradar.com/images/mb/GamesRadar/us/Features/2011/08/BodycountPreview/BODYCOUNT_Screen_Asia_FishingSlum_02--article_image.jpg

 

Codemasters mise sur la destruction et l'explosion des décors 

 

Comme à la maniére de THQ et Red Faction: Armageddon, Codemasters mise sur la destruction et l'explosion des décors dans Bodycount. Enfin quelques choses de vraiment sympa et de bien défoulant ! Les murs, portes, fenêtres voir même les toits sont destructibles. On a vraiment un large choix de destructions et d'explosions que cela soit par une grenade, pistolet, mitraillette, mine explosive et bien d'autres armes.

Ce qui est par contre vraiment dommage, c'est que les destructions des décors sont trop scriptés, et cela gâche un peu un certains réalisme..

 

http://www.yetanotherreviewsite.co.uk/images/news/4253_BC.jpg

 

Un gameplay assez sympathique

 

Malgré les quelques points négatif, Bodycount posséde un gameplay vraiment bien exploité. Il y a tout d'abord le systéme de combo qui augmente selon les tirs et explosion/destruction, un peu à la maniére d'un BulletStorm. Ensuite, le systéme de couverte est lui aussi bien sympathique et différent des autres systémes de couverte dont nous avons l'habitude. Cette fois-ci, on presse L2 et ainsi ne plus bouger à part pour se pencher sur la droite ou la gauche, s'accroupir et aussi viser par-dessus sa couverture.

Il y aussi le systéme des pouvoirs spéciaux qui donne encore une touche particuliére au gameplay, avec le pouvoir des balles explosives, les frappes aériennes, le radar amélioré pour voir où se trouve vos ennemis ainsi que la montée d'adrénaline qui augmente la force et la resistance.

Par contre, il faudra choisir entre l'envie de vouloir mettre des tirs parfait et la destruction/explosion des décors, car oui il est presque impossible de pouvoir profiter des deux en même temps..

 

http://media1.gameinformer.com/imagefeed/featured/codemasters/bodycount/body610.jpg

 

Un scénario simpliste

 

Bodycount posséde un scénario qui est assez simpliste. Dans le jeu, vous incarnez un mercenaire qui travaille pour une organisation appelé Network qui lutte contre les divers conflits qui sont présents dans le monde. Et durant une mission le Network découvre une organisation secréte qui se nomme Target. Cela nous amène à enquêter sur celle-ci à travers le monde dont l'Afrique et l'Asie avec peu de nouveaux environnements. Les missions de la campagne solo seront d'une part trop courte mais aussi hyper répétitif, ce qui lasse très vite pour la suite !

 

http://www.play3-live.com/screens/bodycount/bodycount-bodycount-playstation-3-ps3-1309178229-055-1309180868.jpg

 

Conclusion:

Malheureusement Bodycount prend le même chemin que le fameux Black, la durée de vie n'arrange rien surtout avec des missions beaucoup trop répétitif et un IA absent.. Mais Bodycount posséde quand même des qualités comme les destructions et explosions des décors qui reste quand même correcte malgré qu'il y a quand même des décors scriptés. Ensuite, son gameplay peut surprendre pendant la première prise en main, mais on s'adapte vite surtout avec les pouvoirs spécieaux qui donne vraiment bien, accompagné du systéme de couverture innovant. Bodycount n'est pas le FPS que tout le monde attend, mais comme dit un peu plus haut son gameplay devrait quand même en séduire beaucoup. Je ne conseille pas d'acheter Bodycount neuf à 70 euros, mais d'occasion cela sera parfait pour combler vos manques de jeux et surtout pour les amateurs de succés/ trophées.

 

Note de la rédaction : 12/20

Partager cet article

Repost 0
Published by JordanPassion - dans Tests
commenter cet article

commentaires

darky 11/09/2011 09:38


Dommage car les bandes annonces donnaient vraiment envie pour ce jeu mais vu toute les critiques négatives.. Je passe mon chemin et attends les autres FPS comme Rage, Modern Warfare 3 et
Battlefield 3 :D


JordanPassion 10/09/2011 15:42


Merci :)


Morlorc 10/09/2011 15:36


Merci pour ce test, ici c'est plutôt positif, c'est sympa de voir comme les avis varies, ça permet de voir un peu tout les points de vue et c'est ça que j'aime, merci :)